Nouveau refuge du Lou

dsc_2939Nouveau refuge du Lou

Détails du projet :

Pour répondre aux questions et remarques de nos lecteurs (sur Facebook), le refuge du Lou est en train d’être réhabilité et rénové, ceci afin de répondre aux nouvelles normes d’accueil.

Pour le reconstruire avec les 33 places nécessaires, il devait être agrandi. en effet, les normes de surfaces pour les refuges en haute montagne ont changées. Celles-ci imposent des tailles de couchages plus importantes. Cette rénovation a  pris du retard et aurait pu être réalisée il y a plusieurs années.

Pour en savoir +

La commune de St Martin tient en toute transparence, un blog spécial avec photos et articles, objectifs et résultats atteints depuis avril 2016.

Toute l’info officielle sur le site de la mairie des Belleville

Ce projet n’aura bientôt plus de secret pour vous. Bonne lecture !

refuge-du-lou-vue-3-est-1038x576

(crédit photos Mairie des Belleville)

facade_sud_est-1038x576
Crédits photo Mairie des Belleville

 

Devenons citoyens acteurs de l’environnement

Notre histoire.

Demain vivre aux Belleville est une association éco-citoyenne ayant pour objet d’informer et sensibiliser les habitants de la Vallée mais aussi les vacanciers aux enjeux de l’environnement en montagne. Mieux connaître, comprendre pour mieux préserver et faire des choix en conséquence. Elle est portée par quelques membres actifs et soutenus depuis son origine par de nombreux Bellevillois. A ses débuts dans les années 80, elle est née pour s’opposer à un projet d’extraction de minerai d’uranium. Une carrière à ciel ouvert aurait alors vu le jour sur la montagne du Cochet et sans doute compromis le développement touristique de la commune en défigurant le site de façon définitive.
Dans les années 1990, un projet d’équipement en remontées mécaniques du vallon du Lou est proposé et l’association se mobilise à nouveau pour tenter de conserver le milieu intact. La commune abandonne finalement le projet suite à la diffusion d’une pétition signée par de nombreux habitants de la vallée. En 2005, 3 jeunes de la Vallée contactent les anciens administrateurs et décident de reprendre l’association pour lui donner une portée participative.

edbb