Pas de position officielle des élus

Il est difficile d’obtenir un positionnement clair élus versus aménageurs, un débat des élus aussi… On peut dire que ce n’est pas dans encore dans l’air du temps, même si les circonstances l’imposent !
De son côté, la société de remontées a suspendu la procédure d’urbanisme qui était en cours pour le télésiège. L’enquête publique n’a pas eu lieu en avril. Le dossier est donc arrêté (?!).
Du côté du Maire, il nous a dit qu’il ne souhaitait pas diviser la Vallée, que ce projet ne répondait pas à la politique communale et n’avait pas les avantages argués par la société de remontées mécaniques en matière de bouclage des flux sur le domaine skiable. Elle touche une zone naturelle que lui et son conseil ne souhaitent pas déclasser.
Tant mieux!
Maintenant et c’est le problème, il n’a pas jugé utile de consulter ouvertement son équipe sur le texte de la pétition pour un positionnement officiel.
Avec le mouvement citoyen sans précédent généré dans les Belleville, habitants, propriétaires, vacanciers … 4700 personnes qui se positionnent contre un projet… ça appelle une réponse, non ?!
 

Après entretien privé avec le Maire, nous attendons ENFIN la réponse officielle du Conseil Municipal du mois de juin pour vous la transmettre.

Quid du Vallon du Lou, quid des autres espaces naturels encore vierges dans la vallée, quid du positionnement des élus pour la suite de l’aménagement de nos domaines skiables ?!

Nous serons présents à cette réunion et vous pourrez y assister avec nous. Vous recevrez notre invitation pour nous y rendre ensemble.

D’ici là, on continue…

A bientôt,

Aurélie Conte et l’équipe de Demain Vivre aux Belleville

Devenons citoyens acteurs de l’environnement

Notre histoire.

Demain vivre aux Belleville est une association éco-citoyenne ayant pour objet d’informer et sensibiliser les habitants de la Vallée mais aussi les vacanciers aux enjeux de l’environnement en montagne. Mieux connaître, comprendre pour mieux préserver et faire des choix en conséquence. Elle est portée par quelques membres actifs et soutenus depuis son origine par de nombreux Bellevillois. A ses débuts dans les années 80, elle est née pour s’opposer à un projet d’extraction de minerai d’uranium. Une carrière à ciel ouvert aurait alors vu le jour sur la montagne du Cochet et sans doute compromis le développement touristique de la commune en défigurant le site de façon définitive.
Dans les années 1990, un projet d’équipement en remontées mécaniques du vallon du Lou est proposé et l’association se mobilise à nouveau pour tenter de conserver le milieu intact. La commune abandonne finalement le projet suite à la diffusion d’une pétition signée par de nombreux habitants de la vallée. En 2005, 3 jeunes de la Vallée contactent les anciens administrateurs et décident de reprendre l’association pour lui donner une portée participative.

edbb