Tracés du projet télésiège et piste

On vous dit tout !

Ca y est ! On vous présente le projet d’aménagement du Vallon du Lou tel qu’il nous a été expliqué par la société de remontées mécaniques des Menuires.

Mise en situation :

dsc02624

Skis aux pieds, vous arrivez au bout de l’épaule de la Dame Blanche,  c’est de là que part la future piste rouge. Au lieu de tourner dans la pente nord de la piste noire, cette piste va plonger plein sud dans le vallon, avec en ligne de mire le Lac et le Refuge. La fin de la piste s’oriente à droite pendant 300m environ. Elle rejoint la piste actuellement damée au niveau du pont qui mène à l’actuel télésiège du plan de l’eau ou au boulevard Cumin. 
Voyons plus en détails les tracés…
 

Tracés sur google earth

D’après les éléments discutés avec la Sevabel, nous avons dessiné les tracés du futur télésiège et de la piste, voici la vision depuis différents angles, extraits réalisé sur google earth.

vuedelamasse

vuedesbruyeres

zoomtraceorange

couverturevaltho

 Situation réglementaire et urbanisme :

Le projet de télésiège est en limite de la zone protégée du Vallon du Lou.
 
Le projet de piste, lui, est entièrement dans une zone ZNIEFF * (zone naturelle d’intérêt écologique faunistique et floristique) actuellement protégée par le règlement d’urbanisme et donc inaménageable.
 
En 2017, la commune des Belleville est en train de réviser son PLU (Plan Local d’urbanisme)  pour qu’entre autres,  ce projet puisse être présenté et validé.
 
Vous aurez accès, comme nous et tout citoyen, au dossier complet du télésiège, en mairie au moment de l’enquête publique au mois d’avril  (pendant 1 mois). Vous pourrez donner votre avis sur un registre tenu par un commissaire enquêteur.
 
On vous en dira plus bientôt! A venir cette semaine, notre éclairage technique et détaillé des risques et de l’enjeu de votre mobilisation.

9 réflexions sur “Tracés du projet télésiège et piste

  1. Une piste exposé sud,quel projet stupide,de plus cette épaule est régulièrement balayé par les vents de foehn,on voit le résultat avec la piste de la chasse si cher pépé nicolas,toujours fermée. Nos élus et même la sevabel ne connaissent rien a la montagne ,il la voient a travers des pylônes ,bulldozer et surtout du pognons.
    Comment une commune ayant signé la charte du parc peut prétendre a un telle projet ?? J ai l impression que notre maire est le spécialiste du Green washing.
    Mobilisons nous , manifestons pour que le projet ne voit pas le jour.

    J'aime

  2. Je vous écris en tant que membre de Vivre en Tarentaise pour vous faire part de mon soutien dans votre opposition à ce projet.
    Je connais bien le coin et j’y ai souvent randonné, que ce soit à pied ou à skis car c’était un des derniers secteurs relativement préservé dans la partie haute des Bellevilles.
    Le tracé de la remontée et celui de la piste seront très visibles depuis le lac du Lou et depuis ses itinéraires d’accès. Le coin n’aura plus rien de sauvage.
    Une petite remarque (qui ne change rien à ce que je viens de dire) : la piste ne serait pas tracée dans une pente plein sud, mais plutôt Est-sud-est.
    En espérant que ce projet suscite suffisamment d’oppositions pour qu’il ne se réalise pas!

    J'aime

  3. Merci pour cet exposé clair qui permet de savoir de quoi on parle.
    Je ne vois pas trop l’intérêt de cette piste si elle arrive en contrebas du refuge. Par provocation, je dirais que, quitte à défigurer le site… à moins que ce soit juste pour planter des jalons pour … plus tard … faire accepter un projet qui aboutirait au lac.

    Ce tracé implique la construction d’une passerelle sur le torrent du Lou et aussi l’élargissement du boulevard qui descend du lac. Celui-ci n’est actuellement pas une piste mais un itinéraire, non jalonné au-delà de la piste rouge de Boismint.

    Remarques :
    – le torrent du Lou est la principale source d’eau potable (après traitement) des deux stations.
    – j’ai régulièrement observé au printemps un couple de perdrix bartavelles sur ce secteur. C’est également un site de reproduction du merle à plastron à son retour de migration.
    – nombre de terriers de marmottes seront détruits lors du nivellement de cette piste.
    – autre espèces récemment et régulièrement observés sur ce versant : lièvre variable, blaireau, renard, chevreuil, tétras-lyre.

    J'aime

  4. Je suis personnellement très favorable à ce projet d’extension (enfin!) du domaine skiable des Menuires. Je comprends les réactions des amoureux de ce vallon sauvage mais cela justifie-t-il de priver son accès au plus grand nombre? Mon message s’adresse aux promoteurs ce ce projet car ceux qui sont contre ne voudrons pas entendre ma voix.

    J'aime

    1. Bonjour, et bien voyez vous nous sommes acteurs du débat public et votre avis n’est pas censuré !
      Vous avez déjà accès au vallon du lou par un itinéraire hors piste très agréable et d’un niveau moyen.
      Les promoteurs du projet sont la société de remontées mécaniques que nous vous laissons contacter.

      J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s